Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

larochelle.libertaire.overblog.com

Blog indépendant d'information sur le mouvement social en Charente-Maritime.

Publié le
Publié dans : #La Rochelle vol voitures cambriolage mairies

Les deux Surgériens répondaient seulement, hier, de vols, tentatives et destructions de véhicules.

L'agenda judiciaire a ses spécificités qui peuvent dérouter jusqu'à un avocat, en l'occurrence Me Sophie Vappereau-Arnoult qui, hier, devant le tribunal correctionnel de La Rochelle, se demandait pourquoi les faits de vols et tentatives de vols de voitures et de dégradations de véhicules - dont avaient à répondre ses deux clients - avaient été dissociés d'un plus conséquent dossier. On veut parler de celui de plusieurs dizaines de cambriolages de mairies qui ont valu à K, 23 ans, et C, 42 ans, d'être mis en examen à la suite de leur interpellation en flagrant délit, fin octobre 2011, à Tonnay-Charente (1).

À la barre, les deux hommes, vivant en situation très précaire dans des caravanes à Surgères, dirent bien que les voitures volées, en août 2011, à Rochefort, leur avaient servi pour aller d'hôtel de ville en hôtel de ville, et cela sur l'ensemble du département.

Reste qu'ils ne reconnurent qu'une partie des vols et tentatives, ainsi que la destruction par le feu de deux véhicules afin d'effacer leurs traces. En fait, ils n'y parvenaient pas totalement puisque les enquêteurs remontèrent jusqu'à l'un d'entre eux grâce à une empreinte digitale.

Le procureur de la République, Martine Pétreault, tout en rappelant la gravité des faits et aussi que le fils mineurs de Chris Dumont avait été embarqué dans les vols de voitures, requérait entre 6 et 8 mois de prison ferme. L'avocate soulignait que les deux hommes regrettaient leurs actes, d'autant plus que le mineur avait été traumatisé par l'interpellation. Précisant que le jeune avait bénéficié d'une relaxe pour plusieurs tentatives et vols de voitures commis avec les deux adultes, elle appelait le tribunal à faire de même.

Elle fut entendue. Le tribunal condamnait les deux hommes à 4 mois de prison ferme. Ils devront aussi payer solidairement 400 euros à la seule partie civile retenue.

(1) À ce titre, ils ont fait 4 mois de détention provisoire.

Source : Presse provisoire (Sud Ouest)

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog