Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

larochelle.libertaire.overblog.com

Blog indépendant d'information sur le mouvement social en Charente-Maritime.

Publié le
Publié dans : #LGV grève train SNCF
 La double peine pour les voyageurs de la SNCF

Entre grève et gros chantier sur les rails, la rentrée a été compliquée hier.

Pour bon nombre d'usagers de la SNCF qui reprenaient hier le travail en Poitou-Charentes, la rentrée 2013 a été quelque peu mouvementée. En effet, les voyageurs ont non seulement dû faire face au mouvement de grève de certains contrôleurs, perturbant la circulation des trains dans la région, mais aussi aux travaux importants qui ont démarré dans la Région afin de moderniser les infrastructures et de préparer l'arrivée de la Ligne à Grande Vitesse (LGV).

Ainsi, depuis le 2 janvier, Réseau Ferré de France réalise des travaux entre Niort et La Rochelle dans le but de relever la vitesse des trains à 200 km/h sur cet axe. Ces travaux nécessitent notamment la suppression de plusieurs passages à niveau, la construction de ponts et le remplacement des composants de la voie.

À hauteur de Fontaine-le-Comte, des travaux de raccordements de la ligne nouvelle en construction, la LGV Sud-Europe-Atlantique, avec le réseau existant, ont débuté hier. Ce chantier de grande ampleur s'étend sur 5 km et comprend notamment des terrassements importants et la pose de dix nouveaux aiguillages. Si les travaux ont lieu la nuit afin de limiter l'impact sur le trafic, ils imposent néanmoins, par mesure de sécurité, des ralentissements temporaires de vitesse sur plusieurs zones en journée. La SNCF a donc adapté son plan de transport et la durée des parcours entre Poitiers et La Rochelle est allongée de 3 à 7 minutes selon les périodes.

Une ligne fermée en semaine

Par ailleurs, depuis hier, l'axe Bordeaux-La Rochelle est très fortement perturbé en raison de travaux de maintenance et de modernisation des installations. Ainsi, jusqu'au 22 février puis du 23 septembre au 25 octobre 2013, la circulation des trains sera même totalement interrompue à certains moments de la journée.

En clair, deux trains Intercités circulent chaque jour aller-retour entre Bordeaux et La Rochelle et les TER ne roulent plus entre La Roche-sur-Yon et La Rochelle du lundi au vendredi sur ces périodes. Les voyageurs doivent emprunter des autocars. Durant les week-ends, les trains circuleront mais avec des ralentissements à prévoir. Coût des opérations : 2,5 millions d'euros.

Source : Presse ralentie (Sud Ouest)

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog